brieuc

Brieuc SIMON

Thérapeute et spécialiste en psychosomatique

Animateur en méditation

Praticien et maître Reïki

+32 498 49 65 54

iYokuna

Découvrez le concept iYokuna dont Brieuc Simon est co-fondateur

iyokuna123px

Méditation et développement personnel pour l'entreprise et le privé

http://www.iYokuna.be

WEB PARTNER

websait

Un site réalisé par Websait
Atelier graphique / Communication online 
www.websait.com

 

articles ParcoursFibro

 

Le Parcours Fibromyalgie, pourquoi ?

Martine souffrait de fibromyalgie et ne pouvait se résigner à subir ces symptômes invalidant toute sa vie. Lors d'une conférence de Brieuc SIMON sur le lien entre émotions, ressentis, trauma et maladie, elle a compris que sa souffrance n'était pas le fruit du hasard mais bien la conséquence de trauma et d'émotions qui n'avaient jamais trouvé l'espace pour se dire, se déposer, se soulager. Un travail fut entrepris avec Brieuc.

A la suite de la thérapie réussie, ils décidèrent d'unir leurs compétences pour accompagner ensemble les patients souffrant de cette pathologie.

 

Le parcours Fibromyalgie, comment ?

En accompagnant les personnes dans leurs souffrances émotionnelles qu'elles soient personnelles, familliales, professionnelles. En agissant sur les ressentis typiques de la fibromyalgie tels que la colère, l'impuissance, l'humiliation, la rancoeur (liste non exaustive) toujours présents dans les coeurs afin d'instaurer plus de paix et de fluidité dans la vie des patients.

 

Le parcours Fibromyalgie, avec quels outils ?

Martine François, co-fondatrice et coordinatrice du Parcous Fibro, accompagne le travail sur « l’ici et maintenant », afin d’aider le patient à apporter les changements nécessaires dans sa vie familiale, professionnelle et/ou sociale. Enseignante de formation, elle s’est réorientée en cours de carrière vers la relation d’aide, en se formant à la PNL (Programmation NeuroLinguistique). Elle s‘est formée ensuite à la Systémique (dont la Thérapie brève), la Thérapie Narrative, la Thérapie d’Acceptation et d’Engagement (ACT) et le Coaching humaniste. Toutes ces techniques de prise en charge ont en commun la prise en compte des Emotions, et le lien qu’elles tissent avec les Valeurs. Elle est spécialisée et passionnée par l’école des logothérapies, qui ont pour but d’aider les consultants à remettre du Sens dans leur vie.

 

Brieuc Simon, co-fondateur du Parcous Fibro, travaille le décodage psycho-émotionnel. Il accompagne les patients en utilisant leurs ressentis, pour libérer les traumas et éclairer l’histoire personnelle et familiale sous un nouveau jour. Il s’est formé à différentes techniques telles que la PNL (Maitre Praticien certifié en Programmation Neuro Linguistique), l’EFT, la technique REMAP, le génosociogramme, la grille de loyauté familiale, la thérapie familiale. Brieuc Simon est un psychothérapeute aux multiples facettes. Il s'est intéressé à différents travaux d’auteurs qui unifient le symptôme et le vécu psychique dans un contexte personnel et familial. Il utilise une approche psychosomatique (ou le décodage biologique) pour intégrer les symptômes au travail thérapeutique.

 

Nous sommes disponibles pour toute question ou rdv :

Martine François - 0472 31 27 90

Brieuc Simon - 0498 49 65 54 

 

Les examens médicaux pratiqués par son médecin n’avaient révélé aucune anomalie

Mes axes de réflexion : 

1. Le fonctionnement biologique humain : pour obtenir une érection, le système nerveux parasympathique est sollicité, ce sui permet l'afflux sanguin eu niveau de la verge. 

2. Conflit sous-jacent : en cas de trouble érectile, on est en lien avec des conflits de territoire.

3. L'éthologie animale : dans le règne des loups, seul le mâle dominant (mâle alpha) peut se reproduire. Les autres loups (les betha) bénéficient de la protection du couple dominant et de l'accès à la nourriture mais ne se reproduisent pas.

Entretien

Avez-vous un territoire, une maison, un lieu où vous vous sentez vraiment chez vous ?
Ma compagne et moi vivons chacun de notre côté, mais je le vis très bien.

Réflexion : si cet homme me dite qu'il vit bien les conditions et l'organisation de vie vec sa femme, c'est que le danger et conflit se situant aiileurs et je lui pose don la question...

Y a-t-il un danger dans votre territoire ?

Non je ne vois pas !

Votre compagne est elle en danger ? Elle a été mariée à un homme violent et elle a deux enfants. Comment se passent les relations avec cet homme ?
Cela se passe mal, lorsqu'elle a quitté son mari elle a déménagé pour fuir sa violence. Il vient de retrouver sa trace et a repris contact avec elle. C'est à partir de ce moment que mes troubles ont commencé.

Ma réflexion : il est passé de mâle alpha assurant le territoire à un mâle alpha devant protéger sa felle (le contenu de son territoitre) >> le système nerveux passe en mode sympathique (lutte , stress, combat)

Pour cet homme âgé de la quarantaine, dont cette relation amoureuse est la première, le contenu de son territoire est en danger (sa compagne).
Dans ce stress permanent et élevé, cet homme « se prépare au combat » pour protéger sa compagne et donc ne trouve pas le repos nécessaire (vagotonie) pour vivre une relation sexuelle harmonieuse.
La deuxième difficulté étant que son « symptôme » peut le mettre dans une dévalorisation importante de ne pas être à la hauteur et donc ce ressenti peut venir « verrouiller » son symptôme.

Ses allergies : poisson, volaille, viande crue, banane, kiwi, noisettes, arachides et bouleau.

Ses manifestations lors d'une crise : sensation que quelque chose coince dans sa gorge, irritation de la gorge, étouffement, démangeaison aux oreilles, plaques rouges et démangeaisons au cou, épaule, bras, jambes et fesses. La crise se termine généralement par des vomissements.

Entretien

Quand les allergies sont-elles apparues pour la première fois ?
À l'âge de 8 mois lorsque son papa lui a donné son premier petit pot (au poisson).

Réflexion : la gorge sert à respirer, avaler, parler, et est le siège également des peurs (peur bleue, la respiration se bloque). Les oreilles servent à entendre, écouter. L'estomac, à digérer, sur digérer, régurgiter quand le morceau ne passe pas.

Suite de l’entretien

[Question posée à la maman] Bébé, est-ce qu'il régurgitait ?
Oui.

[Question posée à la maman] Que s'est-il passé de dramatique pour vous durant la grossesse ? Peut être lors d'un repas où vous vous seriez sentie agressée, insultée, une dispute....?
Lors d'un repas de famille, j'ai reçu des remarques désobligeantes de membres de ma famille sur la manière de mener ma grossesse et mes choix, chacun y allant de son conseil pour m'expliquer comment faire. Je n'ai jamais pu avaler ce qu'ils m'ont dit, et encore maintenant, c'est quelque chose qui me reste sur l'estomac. Je leur en veux encore ! Ça a duré tout le repas !

[Question posée à la maman] Décrivez-moi ce qu'il y avait à manger ?
À l’apéro, il y avait des noisettes et des arachides. En entrée du poisson. En plat du poulet. En dessert, une macédoine de fruits.

[Question posée à la maman] À quelle période était-ce ?
Au printemps.

[Question posée à l’adolescent] Répète-moi à quoi tu es allergique ?

...
À cet instant l’adolescent fait le lien et me demande ce qu'il a avoir là dedans !
Je lui ai répondu qu'il a vécu le stress de sa maman alors qu'il était dans son ventre

Réflexion : la maman ayant fait également le lien entre les symptômes de son fils et son histoire, ils pourront lâcher cet événement tous les deux.

 

Symptômes : douleur à la poitrine, à l’extérieur des avant-bras, à l'avant des cuisses, aux mollets, avec la sensation que ses muscles sont trop courts. Acouphène, déséquilibre vers la droite et les grosses fatigues permanentes.

Dans son histoire, nous découvrirons trois épisodes dramatiques ayant la même teneur (dans l'ordre chronolique) :

  • le premier est l'agression par son père alors qu'elle est enfant. Celui-ci la bat avec sa ceinture, dans la cuisine, à côté d'une étable où une vache meugle. Elle tombe vers la droite et se recroqueville en tentant de se protéger avec ses avant-bras.
  • le deuxième est une agression sur le chemin du travail alors qu'elle est en vélo. Son agresseur la renverse dans un fossé, côté droit et tente de la violer. Il lui touchera la poitrine.
  • le troisième est l'agression physique et le viol par son mari.

Lors de la rencontre, nous remarquons que ses douleurs correspondent exactement aux points d'impact lors de ses agressions. Elle est dans un sentiment extrême d'impuissance de ne pas pouvoir se protéger le visage, la poitrine, impuissance extrême de ne pas pouvoir fuir. L’extrême contrainte de ces événements expliquera ses fatigues dans une lutte inefficace.

Ses acouphènes apparaissaient quand elle se rendait dans sa cuisine. Une fois le lien fait avec cette vache qu'elle entend meugler lorsqu'elle se fait battre par son père, ceux-ci cesseront.
Elle retrouvera l'équilibre lorsqu'elle fera le lien avec ses chutes lors des deux premières agressions.

 

Réflexion de départ

La peau = contact, chaleur, protection.
Par conséquent, la perte de contact est vécue comme une séparation.

Entretien psychosomatique

Quand les symptômes sont-ils apparus ?
"Les premiers symptômes sont apparus à la suite d’une opération de l'épaule droite.
J'ai dû quitter mon travail pendant 6 semaines et mes problèmes de peau sont apparus le jour où j’ai recommencé à travailler."

Réflexion : les rougeurs ont commencé à la reprise du travail.
Les rougeurs = le sang qui afflue dans une zone blessée (c’est le seul tissu qui répare).
Par conséquent, la patiente lâche son stress quand elle retravaille.

Suite de l’entretien

Était-ce un drame pour vous de devoir arrêter le travail ?
"Oui, et les douleurs qui sont apparues à la reprise m'ont obligée à nouveau à quitter mon poste."

La suite de l’entretien m’a mené à apprendre que, dans son histoire, la patiente a vécu, plus jeune, un choc émotionnel lorsqu'elle s'est mariée. À ce moment, elle a été contrainte, dans un ressenti de totale impuissance et un sentiment de solitude extrême, de quitter son travail dans le textile, La patiente vivait également dans une peur intense de devoir quitter ses parents.

Par conséquent, le fait d'être contrainte de quitter l'usine pour suivre son mari touchera physiquement les talons pour exprimer le ressenti "de devoir freiner pour ne pas partir". On pourrait prendre l'image du jeu de la corde pour mieux comprendre : regardez les deux équipes adverses tirer la corde. Pour freiner l'action de l'autre équipe, chaque jouer plante les talons ausol.

Les mains et les coudes sont les points de contact sur la machine qu'elle utilise dans son métier.

 

brieuc

Brieuc SIMON

Thérapeute et spécialiste en psychosomatique

Animateur en méditation

Praticien et maître Reïki

+32 498 49 65 54

iYokuna

Découvrez le concept iYokuna dont Brieuc Simon est co-fondateur

iyokuna123px

Méditation et développement personnel pour l'entreprise et le privé

http://www.iYokuna.be

WEB PARTNER

websait

Un site réalisé par Websait
Atelier graphique / Communication online 
www.websait.com