brieuc

Brieuc SIMON

Thérapeute et spécialiste en psychosomatique

Animateur en méditation

Praticien et maître Reïki

+32 498 49 65 54

Facebook

Suivez moi sur ma page Facebook

facebook logo F 1200x816

WEB PARTNER

websait

Un site réalisé par Websait
Atelier graphique / Communication online 
www.websait.com

Newsletter

Recevez des infos pertinentes (1x/mois)

Il existe plusieurs pathologies gastriques. Celles dont je vais vous parler dans cette étude de cas concernent les remontées et brûlures gastriques.

 

C’est l’histoire de Jeanine (nom d’emprunt), 38 ans, couturière :

 

Comment vit-elle aujourd’hui ?

Aujourd’hui, Jeanine a trouvé un nouvel équilibre dans sa vie : elle vit sereinement sa vie de femme, de couturière et de mère.

 

Mais cela n’a pas toujours été le cas.

Sans s’en rendre compte, Jeanine s’est enfermée petit à petit dans un rythme effréné dans la vie : le monde extérieur (parents, boulot, amis) prenait de plus en plus de place au détriment de sa joie de vivre et avec, en bonus, un gêne de plus en plus grande à l’estomac.

Cependant, pour continuer sa vie telle qu’elle était, elle nia ces signes de déséquilibre… Elle rencontra ensuite son mari… Une relation qu’elle vit alors comme une charge en plus. Elle fonda une famille : elle mit au monde deux enfants.

Ses douleurs d’estomac amplifiaient et une dépression pointait le bout de son nez. Elle consulta son médecin : elle repartit avec le diagnostic de reflux gastriques et brûlures de l’œsophage. C’est alors qu’elle prit le cocktail habituel de Gaviscon et autres médicaments anti reflux et brûlures. Cependant rien ne calmait ses douleurs d’estomac. Reflux gastriques et brûlures s’en donnaient à cœur joie pendant que la dépression l’habitait plus profondément.

 

Sa vie se mit à changer lorsqu’elle prit la décision de venir me consulter.

Les consultations régulières l’amenèrent à comprendre qu’elle ne savait poser aucune limite et qu’elle se sentait profondément envahie et dépassée par le monde extérieur. Elle comprit également son positionnement : incapable de déléguer par peur de perdre le contrôle, elle préférait prendre tout en main dans une posture de « toute-puissance ». Pour survivre, il valait mieux être envahie, frustrée et dépassée que de perdre le contrôle.

 

Mais pourquoi n’arrive-t-elle pas à lâcher cette posture en déléguant ?

Parce que dans son histoire, perdre le contrôle signifie que la famille s’écroule : sa mère, décédée lorsqu’elle avait 12 ans, elle devint responsable du bon déroulement de la vie familiale. De plus, pour soulager son père, elle s’occupa de ses deux frères. Donc, déléguer s’avère être impossible pour elle puisque le contrôle de la situation a été salvateur pour elle, son père et ses deux frères…

 

Comment je l’ai aidée à accepter de lâcher prise ?

En utilisant la technique REMAP, nous avons pu travailler sur l’acceptation du deuil de sa maman. Grâce aux exercices corporels et verbaux, nous avons abordé les notions de limites lui permettant de ne plus se sentir envahie et de s’offrir du temps pour elle. Le processus lui a permis d’accepter de déléguer, de faire confiance aux proches, de sortir de sa dépression. Elle a pu progressivement, accompagnée du suivi médical, arrêter les médicaments puisqu’elle sentit son estomac s’apaiser et les brûlures œsophagiennes disparaître.

Jeanine est, à présent, une femme épanouie de 38 ans (et, symboliquement, plus celle de 12 ans), sachant communiquer ses besoins, poser ses limites dans le respect de l’autre. Elle a enfin pu déposer en cabinet son lourd fardeau. Son territoire familial est devenu un espace où il fait bon vivre.

Elle est venue digérer le décès de sa maman et tout ce que cela impliquait pour elle depuis ses 12 ans jusqu’à ses 38 ans. Elle a quitté la « toute-puissance » pour être revenir dans le partage.

 

Les organes et leurs fonctions

L’estomac a pour rôle de digérer, faire avancer le bol alimentaire ou le vomir.

 

Sens symbolique des troubles gastriques

Ces troubles reflètent des conflits de contrariétés indigestes et répétitifs sur le territoire. Comme l’humain, a tendance à posséder plusieurs territoires (familial, professionnel, loisir…), contrairement à l’animal qui n’en possède généralement qu’un, le challenge en cabinet sera de cibler le territoire concerné afin d’aider au mieux la personne à sortir de ce conflit.

Le reflux gastrique est une tentative de rejeter le morceau de nourriture indigeste que l’on (« on » identifié comme les autres personnes du territoire dans le vécu mais qui cache souvent un trauma sous-jacent) « oblige » à digérer. Le clapet, restant ouvert, l’acidité de l’estomac remonte, provoquant par conséquent des brûlures de l’œsophage.

 

Quelques chiffres

Le cancer de l’estomac représente 8.5% des cancers dans le monde.

En Belgique, en 2017, il représente 2% des cancers, soit 1413 personnes.

Vous souffrez des mêmes symptômes ?

Je vous invite à prendre un RDV virtuel avec moi afin de vous accompagner dans le respect de votre rythme à faire le lien entre vos symptômes et vtre vécu. 

Prendre RDV

Partagez

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

brieuc

Brieuc SIMON

Thérapeute et spécialiste en psychosomatique

Animateur en méditation

Praticien et maître Reïki

+32 498 49 65 54

Facebook

Suivez moi sur ma page Facebook

facebook logo F 1200x816

WEB PARTNER

websait

Un site réalisé par Websait
Atelier graphique / Communication online 
www.websait.com