brieuc

Brieuc SIMON

Thérapeute et spécialiste en psychosomatique

Animateur en méditation

Praticien et maître Reïki

+32 498 49 65 54

Facebook

Suivez moi sur ma page Facebook

facebook logo F 1200x816

WEB PARTNER

websait

Un site réalisé par Websait
Atelier graphique / Communication online 
www.websait.com

Newsletter

Recevez des infos pertinentes (1x/mois)

 

Il existe plusieurs pathologies de la peau, l’eczéma, le psoriasis, le mélanome, l’urticaire, la rougeole, … Ici, c’est l’eczéma qui sera abordé à travers l’histoire de Joseph.

 

La peau est l’organe qui protège les parties internes du corps de l’extérieur. C’est aussi, l’organe qui permet le toucher et le contact. Elle est notre limite visible.

 

C’est l’histoire de Joseph (nom d’emprunt), 6 ans, petit garçon amoureux de son chat.

 

Aujourd’hui, Joseph a retrouvé une vie de petit garçon paisible avec ses hauts et ses bas, découvrant le monde de manière ludique et joyeuse.

 

Mais il n’en a pas toujours été ainsi !

Ses parents décident d’offrir un chaton à Joseph le jour de ses 5 ans. Il adore les animaux, surtout les chats ! Il y en avait plusieurs chez ses grands-parents et il voulait le sien ! Alors quelle ne fut pas sa surprise lorsqu’il en reçu un pour son anniversaire ! Un magnifique petit chaton noir avec une tache blanche entre les yeux. Joseph s’est très vite impliqué pour le nourrir, jouer avec lui et même changer sa litière avec l’aide de sa mère. Quelque mois plus tard, alors qu’ils avaient noué un lien très fort, le chat disparut et la tristesse de Joseph était immense. Il était inconsolable ! Pour apaiser le cœur de Joseph, ses parents décidèrent de chercher un autre chaton qui lui ressemblerait.

Après deux semaines, Joseph eut le plaisir de retrouver un nouveau chat, la tristesse s’apaisa. Mais quelques jours après, sa main droite présentait des inflammations : Joseph faisait de l’eczéma. La crème que Joseph devait utiliser pour apaiser les inflammations ne fonctionnaient pas. L’eczéma repartait de plus bel quand Joseph oubliait de mette la crème. Sa maman vint me consulter avec lui. Joseph prit le temps de m’expliquer à quel point la perte de son premier chat avait été difficile pour lui.

 « Tu te rends compte, le soir, avant d’aller dormir, je ne pouvais plus caresser mon chat pour lui dire bonne nuit. J’adorais caresser mon chat.  Je caresse beaucoup Poupy, mon nouveau chat ! »

Je lui demandai : « mais de quelle main caresses-tu Poupy ? »

« De cette main-là » me montra – t-il ! La main droite bien-sûr !

Avec un peu de temps et d’explication, il comprit qu’à chaque fois qu’il caressait Poupy, son cerveau le prévenait qu’il pouvait le perdre et en être très triste. Alors nous avons fait un travail en REMAP pour apaiser sa tristesse et quelques jours plus tard, l’eczéma avait disparu. Son petit cœur était apaisé !

 

Depuis lors Joseph a retrouvé sa joie d’enfant… avec ses hauts et ses bas !

 

Les maladies de la peau sont donc des conflits de séparation, perte de contact physique. « Je ne peux plus toucher l’autre », « je n’arrive pas à me séparer de l’autre » (situation), « je suis obligé de toucher quelque chose  ressenti comme dangereux »… A affiner suivant la pathologie et l’histoire de la personne.

EN Belgique, en 2004, 11.000 personnes sont touchées par un cancer de la peau.

En 2015, il y a une forte augmentation, 37.000 sont personnes touchées.

 

Partagez

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

brieuc

Brieuc SIMON

Thérapeute et spécialiste en psychosomatique

Animateur en méditation

Praticien et maître Reïki

+32 498 49 65 54

Facebook

Suivez moi sur ma page Facebook

facebook logo F 1200x816

WEB PARTNER

websait

Un site réalisé par Websait
Atelier graphique / Communication online 
www.websait.com